• Coraline VAZ

Coorace largement entendu par la rapporteure sur le budget de l’ESS Sophia Chikirou

A l’occasion des discussions parlementaires autour du projet de loi de finances pour l’année 2023, Coorace a été longuement auditionné par Sophia Chikirou quant au budget à accorder à l’Economie sociale et solidaire.


Coorace a ainsi, à cette occasion, réaffirmé le besoin de renforcer le budget accordé à la coopération, notamment via l’enveloppe accordée aux PTCE. Coorace a d’autre part appuyé le nécessaire recours accru à l’inter-ministérialité lors des sujets propres à l’économie sociale et solidaire.


Le réseau est par ailleurs largement intervenu sur les questions budgétaires relatives à l’IAE. Si Coorace a salué le renforcement du budget lié à la formation, le réseau a insisté sur la nécessité pour le budget global de l’IAE de suivre, à minima, l’inflation. Une attention toute particulière, enfin, a été amenée sur le besoin urgent de revaloriser l’aide aux postes des associations intermédiaires.


Lors de son audition par la Commission des affaires économiques Sophia Chikirou a considéré que “la programmation 2023 reflèt[ait] le manque d’ambition pour l’économie sociale et solidaire” et était en fait “une tacite reconduction des budgets antérieurs, sans prise en compte de l’inflation”.


Elle par ailleurs grandement revenu sur les constats et solutions présentés par le réseau. Elle a ainsi évoqué l'urgence de revaloriser les travailleurs de l’ESS, la nécessité de remodeler le système d’appels d’offres pour faciliter la participation des structures de l’ESS et enfin le besoin de renforcer les aides aux postes accordées aux structures de l’insertion par l’activité économique.


Le réseau se félicite donc que les éléments présentés aient été repris aussi largement par Madame la députée dans son rapport et la remercie vivement pour son écoute et le travail réalisé autour de l'ESS dans le cadre de ce projet de loi de finances.




5 vues0 commentaire
Coorace-Logo-couleur-Guyane.png
Tropical Leaves

Retrouvez l'actualité et les temps forts de
l'Insertion par l'activité économique (IAE) en Guyane