• Coraline VAZ

Le Ministère du travail lance le second appel à manifestation d'intérêt pour le SPIE

L'ambition du Service Public de l'Insertion et de l'Emploi (SPIE) est d’ouvrir le droit à un parcours personnalisé à toute personne peinant à entrer sur le marché du travail en raison de difficultés sociales et professionnelles. Ceci passe par le renforcement de la coordination opérationnelle des professionnels de l’insertion.


L’AMI porte sur la mise en œuvre d’une coordination opérationnelle entre les professionnels de l’insertion. Il ne s’agit pas de renforcer la gouvernance institutionnelle, mais de structurer et d’approfondir la coordination et le maillage des professionnels autour du parcours de la personne accompagnée.


Seuls seront recevables les candidatures et les projets qui :

  • sont portés administrativement par un conseil départemental ou un autre acteur de l’insertion et de l’emploi, en accord avec le conseil départemental

  • sont soutenus par le conseil départemental et Pôle emploi (lettre d’engagement).

Si les entreprises d’utilité sociale et territoriale ne sont pas appelées à porter seules un tel projet, Coorace est persuadé que la participation des SIAE aux consortiums dans les territoires porteurs de l’AMI, est un gage de qualité dans l’accompagnement vers l’emploi des personnes suivies dans le SPIE. Des financements sont également accessibles dans le cadre du déploiement du SPIE.


Lors d’une réunion qui s’est tenue cette semaine en présence des associations consultées et de la DGCS et DGEFP, Coorace a rappelé l’importance d’associer les acteurs de l’insertion dans les territoires déployant le SPIE.


Vous pouvez trouver sur ce lien l’AMI de la seconde vague ainsi que la FAQ à télécharger sur ce lien.


Source : Coorace.org

0 vue0 commentaire