top of page
  • Coraline VAZ

Revalorisation de l'aide au poste rétroactive au 1er août 2022

L’aide au poste avait été réévaluée deux fois cette année, au 1er janvier et au 1er mai 2022 (voir notre article). Afin de tenir compte de la dernière revalorisation du Smic, une nouvelle réévaluation a lieu pour la période comprise entre le 1er août et le 31 décembre 2022.


A compter du 1er août, le montant socle de l’aide au poste est le suivant :

Pour les entreprises d'insertion :

  • 11 609 euros (8 763 euros à Mayotte)

Pour les entreprises de travail temporaire d'insertion :

  • 4 454 euros (3 361 euros à Mayotte)

Pour les associations intermédiaires :

  • 1 509 euros (1 138 euros à Mayotte)

Pour les ateliers et chantiers d'insertion :

  • 22 289 euros dont 1 128 euros au titre des missions d'accompagnement socioprofessionnel et d'encadrement technique (16 825 euros à Mayotte dont 850 € au titre des missions d'accompagnement socioprofessionnel et d'encadrement technique)

Pour les contrats passerelle :

  • 2 214 euros pour chaque poste occupé à temps plein sur six mois (1 672 euros à Mayotte)

Les entreprises d'insertion et les ateliers et chantiers d'insertion implantés dans les établissements pénitentiaires disposent des mêmes aides.

Le montant de l’aide pour les entreprises d'insertion par le travail indépendant (EITI) reste inchangé.


Arrêté du 5 décembre 2022 fixant les montants des aides financières aux structures de l'insertion par l'activité économique, aux dispositifs d'insertion implantés en milieu pénitentiaire et à Mayotte et fixant le montant de l'aide financière versée au titre du contrat passerelle conclu par une entreprise d'insertion ou un atelier et chantier d'insertion

6 vues0 commentaire
bottom of page